[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Lun 4 Oct - 23:00

Hamadryade s'assit sur son lit, pensive, le dos contre la tête du lit, merveilleusement bien installée. Elle décida de commencer son journal intime, l'esprit occupé et passablement perturbé par une découverte qu'elle venait de faire.

" Je sais pas trop comment on écrit un journal intime, on doit s'adresser à son journal, comme si c'était un ami ? " se demanda-t-elle.

Une petite poupée apparût dans l'entrebâillement de la porte. " Viens là si tu veux ! " Elle lui montrais ses genoux. La poupée courut dans sa direction et vint se blottir contre son ventre.
" Bon je commence ! "


Le Journal Intime d'Hamadryade


Octolliard, le 5.

En ce beau mois d'Octolliard, je commence à écrire. Bon, je suis désolée j'ai manque d'inspiration au niveau du titre de mon journal. Vous pensez que je devrais lui donner un nom ?

Bref, si j'écris maintenant, c'est que j'ai besoin de partager quelque chose.
J'étais tranquillement en train de taper sur des Ouginaks, près de l'enclos, je surveillais le petit mâle Indigo du coin de l'oeil. Tout d'un coup, j'ai invoqué une jolie petite Sacrifiée, qui a fait son boulot comme un chef, elle a zigouillé le méchant Ouginak. J'étais très fière d'elle. Et pour cause, aujourd'hui est un jour tout beau tout neuf pour elle, elle est devenue une Kamikase hors pair : elle ne rate plus jamais sa cible ! (MAJ de ce mardi matin, 5/10).
Et là, un énorme doute m'envahit ! Mais comment fait-elle pour exploser sur les adversaires et être toujours à mes côtés ?
Je lui ai posé la question, mais malheureusement, je n'ai toujours pas réussi à comprendre ses réponses. Elle avait l'air d'essayer tant bien que mal de m'expliquer, mais il faut croire que je ne comprenais pas. Elle devait me prendre pour une idiote, sûrement.
Alors, j'ai couru à la bibliothèque, pour essayer de me renseigner sur ce phénomène hors du commun. Il faut croire qu'aucun Sadida ne s'était posé la question avant puisque je n'ai rien trouvé de très concluant ! Pourtant, ce devrait une question d'une importance cruciale ! Et tous les Sadidas du Monde des Douze qui se respecte se doit, je pense, de se la poser un jour !
Déprimée de ne rien trouver, je me suis rendue à la taverne d'Amakna pour discuter et espérer rencontrer des gens doués de sagesse. Malheureusement, personne ne put m'éclairer. Fatiguée, comme toujours, je suis rentrée dans notre belle maison, toute proche de la taverne.

Pendant que je dormais, il me semblait que quelqu'un essayait de me parler, et je fus réveillée en un sursaut. Mais comment peux-tu dormir sans avoir obtenu ta réponse ?
Et là, j'ai pris une décision capitale : je ne dormirais plus tant que je n'aurais pas percer ce mystère.
J'ai parcouru des distances énormes, pour rejoindre des mages, des sages, des aventuriers... dans tout un tas de contrées du Monde des Douze. Tout ça quand je suis tombée sur un Xelor, dans la Maison des Horloges à Amakna. Il m'a confié un volume ancestral qui abritait des secrets, ancestraux évidemment. Il m'a montré la partie qui m'intéressait. Je vais expliquer. Bon, malheureusement, il a récupéré le grimoire, je ne pourrais rien vous dévoiler de plus que ça.

En gros, ma petite Sacrifiée, elle est comme un Phénix. Sauf que... le Phoenix, lui, il utilise le feu pour brûler, et renaît de ses cendres. Ma Sacrifiée, elle, est pleine de ressources, et bien plus intelligente ! Il paraîtrait que l'explosion que l'ont voit provient de la violence du phénomène de téléportation. Arrivée près d'un ennemi, elle se téléporte auprès de moi, car c'est une petite poupée après tout, elle reste affectueuse et n'aime pas trop se retrouver face à un monstre méchant ! Elle serait très rapide, se déplaçant dans l'air comme un poisson dans l'eau. D'un point de vue plus scientifique,
elle se transporterait ainsi dans l'espace, empruntant un passage par un univers parallèle comme un raccourci pour voyager plus rapidement d'un point à l'autre (Ennemi --> Moi).

Voilà pour l'explication. Donc, une Sacrifiée ne meurt pas ! Personnellement, c'est tout ce que j'ai retenu du charabia de ce livre, et ça me convient parfaitement.

J'ai d'autres trucs à raconter, mais ma petite poupée est en train de tirer sur ma jambe, elle veut que je la suive. Alors je continuerais plus tard.
Et je suppose que pour finir, je dois dire "au revoir" et "à bientôt" à mon journal je sais pas, je suis pas bien habituée à ce genre de choses moi.

Hamadryade suivit sa petite poupée et sortit de la pièce, laissant son journal sur la table de chevet.


/HRP : J'accepte les commentaires, les interventions, tout ce que vous voulez ajouter dans mon p'tit journal intime =) (Bon faut pas abusé non plus hein ^^ !)
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Mer 6 Oct - 5:39

Hamadryade déboula dans la chambre comme une furie, en courant. " Mais il est où ce journal, c'est pas possible ? "
Ses yeux se posèrent sur la table de chevet. Elle cria à quelqu'un de l'autre côté de la porte : " C'est bon je l'ai, il est là ! "
Une voix provenant de l'autre pièce : " Okay, maintenant, dépêche-toi d'écrire ce que tu as à écrire et on y va ! Le casino va pas nous attendre ! "

Hamadryade s'assit sur le bord du lit et écrivit rapidement, à la suite :

Octolliard, le 6.

Cher journal,

Il faut que je te trouve un nom, ça ne peut plus continuer, excuse-moi.

Aujourd'hui, j'ai 21 ans, et aujourd'hui, j'ai le droit d'aller dépenser tous mes kamas au casino du temple Ecaflip. (Référence, casinos de Las Vegas accessibles à 21 ans) Ne le répète pas hein, mais ce soir, on m'y emmène. Je reste prudente, et je ne dépense pas tout, je sais.

Ah oui, ce que j'avais à te dire sinon ! Ma'Crifiée (c'est le nouveau de ma p'tite Sacrifiée ^^) est magique, fantastique, exceptionnelle ! Après avoir découvert qu'elle ne mourait pas, elle me fait des miracles ! Hier, alors que je me promenais près de notre enclos, toujours à surveiller le petit mâle Indigo rebelle, elle a aperçu le petit Eniripsa qui s'est échappé de la prison d'Astrub : Brumen Tinctorias. Ni une ni deux, j'appelle Reyes à la rescousse et on le neutralise rapidement. Je cours le ramener en lieu sûr à la prison. J'ai pris une petite photo souvenir, même si je sais que c'était pas le moment, je te la donne, perds-la pas.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Captur10

Voilà, j'ai servi la justice et j'ai protégé des innocents. Je suis (un peu) fière de moi. Et encore plus de Ma'Crifiée !

A bientôt !
Je cours, sinon le casino ne va vraiment plus nous accepter.

Hamadryade lança le journal sur le lit et partit en courant en claquant la porte derrière elle.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Jeu 7 Oct - 6:25

Hamadryade traînait les pieds et entra dans la chambre nonchalamment. Elle se jeta sur le lit et enfouit sa tête dans les couvertures. Elle resta ainsi quelques minutes sans bouger avant de tâtonner le dessus du lit de la main. Sa main se posa sur le journal, grand ouvert, et elle le saisit. Elle se releva doucement et s'adossa contre la tête de lit. Elle réfléchit, prit son souffle et commença à écrire.

Octolliard, le 7.

Je suis enfin rentrée. Tu ne peux pas imaginer tout ce qu'il s'est passé depuis hier.

D'abord le casino. Entrée avec invitation, espace privé Vi-Ail'Pi, tout ce qu'il fallait pour s'amuser. Je me suis rapidement laissée prendre au jeu, enchaînant les mises, les gains, mises supplémentaires, gains supplémentaires. J'avais l'impression que la chance me souriait, et ça me plaisait. Je continuais sans pouvoir m'arrêter. Tout le monde désertait le casino improvisé. En un coup un peu trop audacieux, j'ai décidé de miser tout ce que j'avais. Malheureusement, c'est à ce moment-là que la chance a décidé de s'arrêter de me sourire. Elle m'a regardé droit dans les yeux et m'a dit : " Cette fois, tu abuses Hamadryade, je ne te suivrais pas, c'est trop risqué, débrouille-toi toute seule. " Et évidemment, c'est à ce moment-là que j'ai perdu, tout ce que j'avais.

Dépitée, je suis sortie. A croire que le sort s'acharnait contre moi, il pleuvait, une pluie torrentielle s'abattait sur Amakna et ses alentours. Et oui, je n'avais pas écouté les prévisions de Norelia..
Je me dirigeai vers la maison, pour me reposer et me remettre de la soirée, quand j'ai entendu un appel à l'aide. Encouragée par ma prouesse d'hier, j'ai couru dans la direction de la voix. Et là, je suis tombée sur un petit Osa, assis en boule dans un coin, frigorifié. Je me suis approchée et il a prononcé des paroles incompréhensibles : "Slt G bsoin 2 k pr alé xp o kani mé g r1 ten a". Il avait l'air paniqué, malade et fiévreux. Il a répété ses paroles incompréhensibles une bonne dizaine de fois. Il avait l'air de s'impatienter que je lui réponde, mais je n'avais aucune idée de ce dont il me parlait. J'ai bien essayé quelques approches compréhensives, mais rien n'y faisait.
Je m'apprêtais donc à partir quand il s'est mis à crier, d'une manière toujours aussi incompréhensible : "TS D CON SR C SRVEUR CA M DGOUT C EXIST PA LE GEN GENTI ICI". Je me suis retournée, et là, sans que je me rende compte de quoi que ce soit, un Iop est apparu devant moi et m'a bousculé tout en sortant son épée du fourreau. Il l'a pointé dans ma direction et m'a menacé d'un ton méchant, avec un accent horrible qui ressemblait énormément à celui de l'Osa : "TU VA CREVE SALOP". J'ai mis du temps à comprendre ce qu'il m'avait dit. Je me suis reculée, trébuchant sur une roche derrière moi et me suis étalée de tout mon long sur l'herbe mouillée. Là, j'ai eu peur. Un éclair s'est abattu sur moi et j'ai perdu connaissance.

Je me suis réveillée, il faisait nuit, et j'étais allongée sur le sol, sur le terre, humide. A côté de moi, un Zaap, le Zaap des Landes de Sidimiote. Et oui, j'avais l'habitude d'enregistrer cette position précise en cas de problème, à côté de l'enclos, ça me permettait de passer faire un petit câlin à mes dindes. Je me dirige donc droit sur le Zaap. Mais arrivée devant le gardien, impossible de sortir le moindre kama de ma poche. J'étais complètement à sec ! Il fallait que je rentre à pied !
J'ai marché, couru, traversé plaines, montagnes, forêts. J'ai croisé des monstres, plus méchants les uns que les autres. J'en ai affronté. J'ai préféré fuir devant d'autres. C'était long, pénible, et fatigant.

Le bon point dans l'histoire, parce qu'il y en a quand même un. C'est que ça m'a permis de m'entraîner. Je viens d'atteindre le cercle de puissance 80. Et avec cette bonne nouvelle, une deuxième qui suit : je lâche mon horrible panoplie Ikea, pour adopter une autre bien plus fashion ! Et maintenant, à l'assaut du 81 pour être capable d'utiliser mon magnifique bâton, mais pas tout de suite hein.
Là, je suis claquée, je vais dormir.

Je te laisse à tes occupations de journal.

Hamadryade s'écrasa sur le lit, la tête sur le journal et s'endormit.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Dim 10 Oct - 7:36

Hamadryade réapparut dans la pièce en chantant. " Oh t'es encore là, p'tit journal ! T'inquiètes pas, je ne t'ai pas oublié ! "
Elle s'assit sur une chaise, et s'installe bien confortablement sur la table pour écrire correctement.

Octolliard, le 10.

Salut M'sieur Journal ! Je suis heureuse !
Finalement, être pauvre, c'est pas trop gênant ! Il a bien fait de me piquer tout mon argent ce casino de malheur.

J'ai dormi dormi dormi pendant 24 heures avant de reprendre mes petites expéditions dans le Monde des Douze. J'avais décidé d'atteindre le cercle de puissance 81 seule, avant toute aventure avec de mon p'tit mari et avec les n'amis. Alors j'me suis levée, de bonne humeur (pas de bonne heure hein, ce serait mal me connaître !), et je suis allée taper sur des méchants Ouginaks près de notre enclos. J'ai même poussé un peu plus haut pour zigouiller des Kanis près du Donjon des Blops. Conséquence : je suis enfin devenue 81, et j'ai pu utiliser mon magnifique bâton, toute surexcitée ! D'ailleurs, tu sais quoi, c'est Reyes, le Sacri sanguinaire, mais avec un cœur tout mimi, qui me l'a offert pour mon anniversaire !

Et puis, pour tester ma nouvelle force (pas exceptionnelle non plus hein !), j'ai accompagné Reyes la merguez, Nono et Tamakin-Nami, une petite Sadi de la Lyre d'Or en Donjon Tofu. Et oui, Reyes avait une envie folle de découper de la viande de tofu, et Nono aussi, par la même occasion. Ils sont bizarres ces chasseurs hein ? Bon bref, on s'est lancés à l'aventure, le couteau à la main et l'excitation au ventre. Mais nous ne savions pas encore dans quelle aventure nous nous embarquions ! Il s'est avéré que le Donjon Tofu est bien plus traître et difficile que ce que nous avions initialement pensé. Le sol se dérobait sous nos pieds, et chacun tombait irrémédiablement dans des trous, qui se cachaient ça et là sous la paille. Je tiens tout de même à préciser, cher journal, assez fière de moi, que je ne me suis pas laissée une seule fois tromper par ces planches rebelles, et je suis arrivée en quelques minutes à la porte de sortie. Ce qui ne fut pas le cas de Nono. Enfin après quelques dizaines de minutes (30-45, c'est quelques dizaines ça, non ? XD) à tomber dans tous les trous possible et inimaginables, elle nous a rejoint pour continuer l'aventure. Tout le monde était plutôt fatigué, mais nous en sommes arrivés à bout.

Je dois te raconter également, depuis ce donjon, jusqu'à là, tout de suite maintenant. C'était magique ! De merveilleux moments. Je les ai tous passés avec Youp', à taper sur des petits pious sans défense pour rigoler, et à rester tranquillement tous les 2, à profiter de notre intimité. (D'ailleurs, avec les plumes de Piou qu'on a récupéré au passage, j'ai pu coudre un peu, ce qui m'a permis de gagner un cercle.)
Je disais donc, je suis toute heureuse, Youp' a beau être un Iop, il est très futé, très doux, et très attentionné ! Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences.

J'suis encore sur un petit nuage, et j'ai pas envie d'en descendre, alors je vais te laisser p'tit Journal adoré, vaquer à tes occupations.

Hamadryade déposa le journal sur la table et sortit de la pièce en sifflotant, le sourire aux lèvres.


Dernière édition par Hamadryade le Lun 11 Oct - 8:54, édité 1 fois
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Lun 11 Oct - 8:46

Un tofu voyageur arriva dans la pièce principale de la maison. Il se cogna sur 3 murs avant de pénétrer dans la chambre et de se poser sur le lit. Il déposa une lettre enroulée, maintenue par un petit bout de laine, et s'en alla, en virevoltant dans les airs, une patte cassée, l'air mal en point.

Octolliard, le 11.

Journal, l'heure est grave. Je ne peux pas venir te voir, mais je te raconte ce qui m'arrive : je dors !! Je te sens venir, tu vas me dire : " Oui c'est normal blablabla... ". Mais non ! Je dors trop. Je veux bien croire que je suis une Sadidette, c'est dans mon sang, et patati et patata, tout ce que les gens racontent pour que les Sadida (que ce problème de sommeil touche réellement) se sentent mieux. Mais non, on ne se sent pas mieux, bandes d'ignares ! Et c'est même encore pire, quand tu arrives en retard, quoique tu fasses et où que tu sois, on mettra ton retard sur le compte de ton problème de sommeil.
Moi je trouve ça injuste, c'est de la discrimination de Sadida ! D'ailleurs, je crois que je vais devoir de ce pas me rendre dans le temple Sadida, pour m'expliquer. Et oui, va falloir que j'ai une discussion sérieuse avec mon pote, le Dieu Sadida ! Et au passage, je lui parlerais de ma découverte, à propos de Ma'Crifiée, qu'elle ne meurt pas.

Ah oui, je dois quand même t'expliquer pourquoi cette histoire de dodo me met en rogne ce soir. J'ai abandonné 2 fois le p'tit Meumeufy en donjon Bouftou ! Et tout ça parce que, je me suis endormie ! J'veux bien croire que les bouftous, c'est mignon, tout doux, que ça ferait pas de mal à une mouche. Mais bon, c'est pas une raison. Bon heureusement que Reyes était là pour arriver à son secours. M'enfin quand même, je passe pour quoi moi devant mon fillot hein ?
En plus, je lui avais récupéré un beau Bworky, tout heureux et en bonne santé ! Et il l'aura même pas eu aujourd'hui, tout ça parce que je souffre de crises de sommeil intempestives.

Autre chose. Je t'ai quand même pas écrit de si loin (de Tainéla en direct live), en envoyant le petit tofu que t'as vu, tout mal en point, pour uniquement ça. Un peu avant ces problèmes de sommeil, je me suis occupée de mes petites dragodindes. Je tourne la tête quelques minutes pour zigouiller 2 ou 3 Ouginaks qui m'embêtaient avec leurs bruits de méchants genre attention-j'suis-là-derrière-toi-et-je-suis-prêt-à-t'attaquer-quand-tu-t'y-attendras-pas-et-toc. Et là paf, j'entends d'autres bruits, venant de l'enclos, qui m'ont fait sursauté (surprise, je me suis même pris un coup de chaîne d'Ouginak avant de le finir !). Je me retourne et qu'est-ce que je vois ? Deux dindes, en train de faire crac-crac dans l'enclos. J'arrive en courant pour les empêcher de faire quelque chose qu'ils regretteront sûrement plus tard (et oui, on ne fait pas ça avec n'importe qui hein !). Mais trop tard, le mal était déjà fait. Faut croire que j'ai pas assez d'autorité sur mes dindes, elles m'écoutent JA-MAIS ! J'fais pourtant peur comme Sadidette non ?

Bon voilà, c'est tout ce que je voulais te dire.
Au fait, peut-être que t'as un Dieu Journal toi aussi ? Il a un nom particulier ? Non parce que j'aimerais bien le rencontrer, histoire de lui demander conseil pour un nom, pour toi. Je m'imaginerais pas t'appeler Roxor-Pvp, ou Yop-lindestructible, tu vois, ça ne t'irait pas trop.

Un trèfle à 5 feuilles était collé à la fin de la lettre. Et un petit mot de gribouillé à la va-vite :
C'est pour te porter chance, il y en a plein par ici !
[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Trefle10
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Mar 12 Oct - 9:56

Hamadryade pénétra dans la chambre. Elle attrapa son journal, puis aperçut la petite lettre sur le lit, qu'elle entreprit d'accrocher dans le journal à la suite de la page de la veille.
Une fois ceci fait, elle griffonna rapidement, tout en réfléchissant, sur la page suivante :


Octolliard, le 12.

Monsieur le Journal ! C'est une soirée chargée qui m'attend. Tu vois, j'ai décidé de m'entraîner, en apprenant grâce à des parchemins. Il paraît que c'est efficace, et puis c'est dans l'ère du temps d'apprendre en étudiant, alors je suis le courant. Ces parchemins, pour les récupérer, il va falloir que je les échange à d'aimables gens. Mais ces gens sont très exigeants. Alors je vais faire de mon mieux pour satisfaire à toutes leurs exigences, et ainsi apprendre plein de trucs qui me serviront sûrement pour me battre contre de méchants monstres.

D'ailleurs, aujourd'hui, je suis allée rencontrer un monsieur qui possédait plein de parchemins anciens. Il y en a un qui m'intéressait tout particulièrement, mais j'ai dû payer pour le feuilleter. Il est pas mal, il expliquait tout bien un sort vachement utile, Libération de son p'tit nom. Je le garde sous le coude, je pense que le tuyau va me resservir.

Je réfléchis. Excuse-moi, je vais me servir de cette page pour compter, j'espère que tu m'en veux pas ? De toute façon, je fais ce que je veux, na !

Le monsieur détenant tous les parchemins, qui renferment le secret de la Force (Yoda ? XD) m'a dit que :
Petits :
25 x 100 = 2 500 épines de Champ-champ
Moyens :
25 x 70 = 1 750 pics du Prespic
25 x 70 = 1 750 pinces de Crabe
Grands :
29 x 40 = 1 160 côtes de Rib
29 x 70 = 2 030 pics du Prespic
29 x 75 = 2 175 pinces de crabe
Puissants :
11 x 45 = 495 côtes de Rib
11 x 75 = 825 pics du Prespic
11 x 75 = 825 pinces de Crabe
11 x 30 = 330 silex.
Total :
2 500 épines de Champ-champ
4 605 pics du Prespic
4 750 pinces de Crabe
1 655 côtes de Rib
330 silex

Stop les calculs, qui sont sûrement faux. Trop de calculs tue le calcul. Je retiens que : IL FAUT ZIGOUILLER DU CRABE, DU RIB ET DU PRESPIC ! Yahaaa !
Je m'arrangerais plus tard.
En gros : les monsieurs qui possèdent ces fameux parchemins sont des radins ! Ils manquent cruellement d'altruisme. Finalement, je me demande si c'est une bonne idée. Commercer avec des gens si peu aimables...
Enfin, il faut ce qu'il faut. De toute façon, il est hors de question que je paie pour obtenir l'accès à ces parchemins. Depuis quand l'accès à l'éducation et à la connaissance n'est pas libre ? Ils se paient ma tête là ! Déjà que l'autre m'a arnaqué avec son histoire de Libération. Je me fais avoir une fois, mais pas 2, faut pas me prendre pour un bouftou non plus !
Donc l'échange me paraît la meilleure alternative. Je suis avide de connaissances en ce moment.

D'ailleurs, je suis également allée me renseigner auprès de 2 autres monsieurs : l'un m'a vanté les bienfaits de ses parchemins, aux vertus chanceuses, et le second m'a parlé de ses parchemins qui rendent plus agiles. Et Dieu Sadida sait que moi et l'agilité, ça fait vraiment 2 !
Eux aussi, ce sont des arnaqueurs professionnels. Mais j'ai réussi à un peu mieux négocier qu'avec l'autre idiot borné. J'ai réussi à obtenir 20 parchemins de chance, et 25 parchemins d'agilité. C'est un bon début.
Je sais pas si les secrets qui s'y cachent valent le coup, mais je te tiendrais au courant, promis !
Et sinon, j'irais faire le foin auprès des 2 bonshommes, et je leur ruinerais leur commerce pas trop légal. J'sens que c'est rempli de magouilles pas nettes là-dedans !

C'est pas que je m'ennuie, M'sieur, mais je dois filer. Les petits Crabounets du Port de Madrestram m'attendent, et je suis sûre qu'ils doivent se sentir seuls. Je me dois d'aller leur rendre compagnie, je suis sûre qu'ils l'apprécieront. J'emmène Poney le poney avec moi, il les amadouera un peu, et leur fera des câlins de réconfort. Il est doué pour ça Poney le poney !

Hamadryade s'en alla tranquillement, en faisant tourner son bâton entre ses doigts. Il lui échappa des mains. Elle se baissa pour le ramasser tout en râlant : " Moi et l'agilité, on n'est vraiment pas copains ! " Elle passa la porte.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Ven 15 Oct - 6:04

Hamadryade déboula en trombe dans la chambre. Elle ouvrit le journal et rédigea un petit mot rapidement :

Octolliard, le 15.

Salut mon Journal Chéri !
Je n'ai pas trop le temps pour toi en ce moment. Je passe mes journées à zigouiller du crabe et a hiberné à moitié à Madestram. Promis, je trouverais bientôt un moment pour venir te raconter ma vie.
D'ailleurs, un crabe s'est rebellé, parce qu'il en avait marre que je tape sur ses copains sans arrêt et il a été méchant avec Poney le poney. Depuis, je suis encore plus intraitable ! Et j'ai profité d'un petit moment de calme pour te faire un petit dessin de la rébellion du crabe.
Je suis pas très douée en dessin, alors tu me pardonneras.

Elle glissa une feuille volante dans le Journal et s'en alla.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Dessin10

[Edit HRP : Bon ba le voilà le dessin que vous m'aviez demandé, vous avez vu c'est pas joli joli, mais j'ai essayé de m'appliquer du mieux que je pouvais quand même ! Vous avez le droit de le commenter, je mordrais pas.]
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Mar 19 Oct - 2:46

Hamadryade arriva dans la pièce. Des cernes lui marquaient le visage. Elle se mit à rédiger, tout en baillant :

Octolliard, le 19.

Cher Journal,

J'ai fait une petite pause dans ma lutte constante contre les crabes. J'en avais marre d'eux, et ils en avaient marre de moi. Comme ça, tout le monde est content !

Je m'occupe beaucoup de mes dindes, et je dépense des fortunes pour les voir s'épanouir dans l'enclos. Ça me fait plaisir. Par contre, j'ai beau être aux petits soins avec elles, elles ne me donnent toujours pas les fameuses Ébène/Indigo que j'espère. Je suis patiente, je les entraîne dans les Landes de Sidimiote pendant que d'autres font joujou sur les dragofesses.
D'ailleurs, tout récemment, je viens de craquer pour une magnifique dragodinde Pourpre, que j'ai baptisé Fwaiz'Tagada. Je cherchais initialement une femelle, et en fait, je suis tombée amoureuse de ce petit mâle, aux origines quelque peu originales :

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Dinde10

Je passe également énormément de temps à farfouiller dans les boutiques de Bonta, et à négocier avec les marchands à Astrub. C'est d'ailleurs comme ça que j'ai acheté 2 moyens parchemins de force à 10.000 k/u. Je suis actuellement en train de les feuilleter en espérant apprendre quelques petits trucs utiles, mais je me rend compte que je n'ai pas les bases nécessaires pour comprendre ce dont il s'agit. Je vais donc essayer de rapidement obtenir les 1ers tomes (les petits parchemins).

Ah autre chose : j'ai raté le mariage de Hora et Anshin ! Je m'en veux un peu, j'suis pas une bonne coupine. Mais Hora m'a gardé une part de gâteau, qu'elle m'a fait goûté quand nous avons été faire un petit tour dans les Lacs Enchantés pour rencontrer des Koalaks. D'ailleurs, heureusement que je n'y suis pas allée seule, j'imagine pas trop comment j'en serais revenue !

Ah et attends un peu, j'allais oublier le truc le plus important ! Nous nous sommes lancés à l'assaut de la maison fantôme, avec Nono, Meumeufy, et Aga' ! Comme j'étais extrêmement fatiguée, je me suis écroulée en plein milieu du donjon. Ils se sont fait agresser par un groupe de méchants monstres et ont donc continué sans moi. Quand je suis revenue à moi, j'étais toute seule, par terre, en plein milieu de la salle sordide. J'ai pris mon courage à 2 mains, et je me suis lancée dans les combats pour arriver à bout de son donjon. Mais c'était sans m'imaginer le temps que j'allais y passer. Quelques salles plus loin, je suis tombée nez à nez avec un Oni. J'avais zigouillé tous ses copains, et il avait l'air furieux. Avec 90% de résistance dans chaque élément, sa défense était solide. Son seul point faible (50%) était l'eau ! Malheureusement, je maîtrise très mal cet élément. Et ce saligaud avait 750 points de vie ! A force de patience, j'ai fini par venir à bout de cette chose, ayant recours à mes fabuleuses poupées, courant partout dans la pièce comme un lion en cage, me cachant dès que je le pouvais. J'ai également dû faire pousser de la végétation, je m'excuse par avance auprès du propriétaire de la maison, j'ai pas eu d'autre choix.
D'ailleurs, je me suis rendue compte que je m'étais peut-être carrément trompée de vocation, j'aurais dû me faire jardinière plutôt que tailleuse !
Bref, une fois sortie de cet enfer, j'ai décidé d'aller me désaltérer à la Taverne d'Astrub, et là, devinez sur quoi je tombe ! Un Oni ! je vous le dis, ils m'en veulent, je sais pas ce que je leur ai fait, mais ils ont une dent contre moi. J'ai échappé de peu à une crise cardiaque, et je me suis empressée de sortir de cet endroit maudit.

Maintenant, je profite de Poney le Poney, de mes dragodindes, de mes poupées. Je les couvre de câlins. Si tu me cherches, regarde où il fait beau, j'ai décidé de faire bronzette !

Et t'inquiètes pas, je réfléchis constamment au nom que je pourrais te donner, je ne t'ai pas oublié !
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Dim 31 Oct - 0:47

Hamadryade fouillait partout dans la chambre depuis maintenant plusieurs heures. Elle s'impatientait. L'irritation commençait à se sentir.
" Où est-ce qu'il est ce foutu journal ?" s'écriait-t-elle. " J'suis sûre que c'est Youp' qui l'a piqué ! "
Elle courait dans tous les sens.
" Il peut quand même pas être parti tout seul ! C'est pas parce que je l'ai oublié une dizaine de jours qu'il s'est enfui ! "
Elle souffla.
" En même temps, à sa place, j'aurais fait la même, je me serais tirée, personne ne s'occupait de lui. Pauvre Journal ! "
Elle s'assit, réfléchit, se releva quelques secondes plus tard et s'allongea par terre pour regarder sous le lit. " Si c'est une blague, c'est pas marrant. "
Elle resta allongée sans bouger, espérant que le Journal lui sauterait à la figure en lui criant : " C'est toi le loup ! " Mais rien ne se passa.
Elle se releva, et s'assit au sol.
" C'est pas de ma faute si j'ai pas le temps. Il faut que je déniche ces parchemins qui recèlent le secret de la force, j'en aurais bien besoin. En plus de ça, j'ai décidé de reprendre mes activités de tailleuse, parce que je me laisse un peu aller, et j'aimerais pouvoir faire de nouvelles créations. Je dois également me muscler un peu. Et par la même occasion, j'aide ceux qui en ont besoin, parce que j'aime bien ça. Et je m'occupe de mes dindes, de mon élevage. J'aimerais tant avoir des dindes toutes belles, toutes pures, et à disposition pour la reproduction, pour donner aux membres de la guilde les dindes qu'ils ont besoin, à la demande. Et j'aimerais bien faire naître mes premières Pourpre et Orchidée. Bon je sais, ça fait beaucoup. Mais j'aime bien tout ça ! Ca m'éclate, du coup, j'ai pas le temps pour Journal. Excuse moi. "
Ses yeux se fermaient petit à petit.
" J'essaierais de faire de mon mieux pour passer plus souvent. "
Elle se tut et s'endormit.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Youplala le Lun 1 Nov - 10:44

Youplala vient s'assoir auprès de sa femme endormie. Il tient un étrange cahier dans les mains.

Il chuchote

" Ma chérie, ton journal commençait à prendre un peu la poussière. Je te l'ai subtilisé et y ait glissé un petit quelque chose dedans. Tu pourras y jeter un coup d'œil plus tard. "

Voyant qu'elle ne l'écoutait pas vu qu'elle dormait profondément, il s'arrêta de parler. Ouvrit le cahier à la page rédigée par ses soins et le déposa à côté d'elle.

Ma belle Hamadryade,

Tu es la sadida la plus douce de la planète, tu m'ensorcèles avec ta douce chevelure et tes yeux de chacha.
Malgrè ton coté un peu enfantin ( tu joues encore aux poupées... ) je suis complétement fou de toi ,et le iop que je suis, aime te prendre dans ses bras.
En plus de ta beauté, j'aime ton coté naturel et sans aucune pudeur. Tes poils sont parfois un peu gênant mais née sadida tu n'as pas vraiment eu le choix. Et je peux concevoir que la cire à base de kokoko te fasses trop mal pour tout arracher.
J'aime aussi ton calme et ton expression concentré quand tu te mets à coudre et je suis fier de ta détermination à y arriver, ta maitrise de puissance 37 m'impressionnes même.
Ma demoiselle qui aime terrasser des pious ,
Ma douce femme maitrisant la force des ronces,
Ma choupette qui écrit toujours son journal intime,
Mon eleveuse de dragodindes,

Je t'aime


_________________


Y
ouplala, un iop avec cervelle ( Enfin ce n'est qu'une rumeur )
Youplala
Youplala
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 369
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 28
Localisation : Sous les branches d'un Orme

Personnage InGame
Classe: Iop
Cercle: 82
Elément: Force de la terre

Voir le profil de l'utilisateur http://buveursdelaitlait.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Mer 10 Nov - 12:31

Hamadryade débarqua dans la pièce. Elle se dirigea vers la table de nuit et ouvrit le tiroir. De la poussière s'était déposée sur la couverture, depuis le temps. Elle relut rapidement la lettre de Youplala et sourit, puis s'assit confortablement sur le lit.
" Bon là, je vais essayer de faire court, j'ai un paquet de choses à raconter ! "

Novamaire, le 10.

Bonsoir M'sieur le Journal !

Je sais que ça fait un bon gros bout de temps que je ne suis pas passée te faire un petit coucou. Je m'en excuse. Mais tu as vu, je me suis améliorée depuis la dernière fois, je ne te perdrais plus, tu dors toujours au même endroit maintenant.

Je commence par les premiers trucs qui me viennent à l'esprit hein. C'est pas du tout chronologiquement correct, mais on s'en fout hein ? Tu t'en rendras même pas compte j'suis sûre.

Bon, que je t'explique tout d'abord pourquoi j'étais overbookée comme une femme d'affaire célèbre en plein marathon. Nous avons subi un afflux de candidatures dans la guildounette, ce qui m'a pris un peu de temps, entre la paperasse administrative obligatoire d'entrée, les lettres que les tofus égaraient sans cesse. Bref c'était la pagaille ! En plus de ça, je devais préparer un examen, le faire passer, être sérieuse toussa.

Ah et puis encore en plus de ça : Youp', mon mari, est devenu une femme ! Il est revenu, un jour, d'un voyage durant lequel un mage devait arranger son complexe au niveau de ses jambes qui n'étaient pas en harmonie avec le reste de son corps. Et hop, des seins lui étaient poussés en route ! Alors ça, je te raconte pas la galère ! Elle affronte donc son changement de sexe, et je suis dans l'obligation de l'aider avec ses questions existentielles du genre : " pourquoi est-ce que je dois mettre du vernis à ongle quand je sors ? ". Elle va de découverte en découverte, et s'émerveille de tout ! Je vous le dis moi, ça me bouffe toute mon énergie !

Dans un autre registre, je viens d'acquérir une magnifique coiffe obvi qui est super intelligente et qui a toujours énormément de trucs à raconter ! Du coup, je lui fais la causette (d'ailleurs, c'est peut-être pour ça que je viens moins te voir toi petit Journal, mais sois pas jaloux).
Des fois, c'est un dialogue de sourds :

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Discus10

Mais en général, elle me sort des blagues bien rigolotes. D'ailleurs, j'ai appris qu'elle avait vécu une vie antérieure avec un petit qui ne savait pas trop y faire, qui vendait à la criée à astrub, et elle a même fini dans les toilettes du roi Allister. Enfin bref, pour vous dire que la vie avec moi à côté, c'est le paradis, avec les petits oiseaux roses qui pioupioutent dans le ciel bleu.

Sinon, mes dindes sont de plus en plus attentives ! Je viens de faire naître 2 magnifiques Dragodindes Pourpres ! Vraiment, elles sont belles ! =D Je serais presque amoureuse !

Ah ! Autre chose à te raconter ! Et après promis, j'arrête j'en garde pour les prochains jours ! J'étais en train de me promener toute nue au Zaap d'Amakna, et je le criais sur tous les toits. Forcément, ça a attiré Youpette qui a accouru ! Elle s'est mise à me courir après ! J'avais peur. Alors je m'arrêtais pas de courir. Mais faut croire qu'elle avait mangé un bon cuissot de Kanigrou avant de venir, parce qu'elle m'a rattrapé vite fait. Et on s'est lancé dans un combat effréné, toutes nues, sous l'œil ébahi des spectateurs, présents au Zaap. Forcément, ce qui devait arriver arriva : je lui ai botté les fesses ! C'était pour me venger ! Et, alors que je venais juste de reprendre mon souffle, un Sacri s'en ai pris à moi, il voulait lui aussi combattre tout nu ! Là, par contre, j'ai eu un peu mal. J'ai dû aller faire soigner mes plaies plus tard.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Defi5-10

Je te laisse.

Hamadryade déposa un bisou sur la couverture de son Journal en la refermant et s'en alla, pensive.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Lun 22 Nov - 2:31

Hamadryade avait emmené son Journal avec elle à travers les plaines. Elle chevauchait sa Dinde Fwaiz'Tagada. Elle arriva bientôt à Amakna, but à la fontaine et se dirigea vers le Temple Xelor. Arrivée devant, un grand sourire illumina son visage. Elle rentra dans une maison, située juste en face du Temple et se dirigea directement à l'étage. Elle s'assit sur le tapis et commença à rédiger.

Novamaire, le 22.

Cher Journal !

Il s'en est passées des choses depuis la dernière fois !
Bon, déjà, où est-ce qu'on es là, tu le sais ? C'est MA maison ! Je viens de finir de déménager mes affaires, et la voilà fin prête pour te recevoir, petit Journal.
Que je t'explique un peu d'où elle sort cette maison. Je me promenais dans Amakna, c'était hier, et je venais tout juste de goûter à la "richesse". Avec plus de 2 millions de kamas sur moi, je me sentais pousser des ailes ! Ça, c'est grâce à ma Dragoune Rose que j'ai passé plusieurs mois à entraîner et qui a trouvé preneur très facilement !
Donc, je me promenais, et je visitais toutes les maisons alentour, pour profiter du beau temps. Je gambadais joyeusement. Mais... Je n'avais pas prévu la suite ! Je suis complètement tombée sous le charme d'une petite maison, près du Temple Xelor, celle où on est là. Et voilà, prise d'une envie subite, légèrement impulsive hein, je l'ai achetée !

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue 111

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue 211

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue 311

J'ai craqué pour la pièce à l'étage, là où on est, spacieuse, lumineuse, remplie de bibliothèques, et surtout de belles chaises et une magnifique et super confortable couette en laine de bouftou !

Un autre petit caprice que je viens de faire. Les kamas, c'est vraiment pas pour moi, je n'aime pas qu'ils s'ennuient à ne rien faire mes kamas. Je viens d'atteindre le cercle de puissance 88, et avec ça j'arbore une magnifique cape verte, la Brouteuse, qui est assortie avec mon beau chapeau Terrdala ! Je suis toute surexcitée ! Ainsi qu'un Dofus Cawotte +48 ! =)

Que je t'explique aussi rapidement pourquoi j'ai été indisponible depuis plusieurs jours pour toi.
La guilde a subi quelques tensions, encore jamais connues de pareilles. D'habitude c'est tellement tranquille. Il a fallu essayer de régler les conflits au mieux, ce qui n'était pas une mince affaire. Et de plus, une réorganisation complète de notre organisation, ainsi que la refonte des règles m'a pris énormément de temps.
Je peux te le dire à toi, tout ça m'a un peu fatiguée. Ça prend pas mal d'énergie finalement.
Et j'angoissais un peu pour ma petite guildounette du coup, maintenant que Youp' m'en a confié les rennes, je voudrais pas la décevoir. J'espère qu'un truc comme ça ne se reproduira plus.

Quant à Youp', ce n'est pas des plus reposant non plus ! Madame a décidé de redevenir un homme. Je m'en veux tellement, c'est de ma faute tout ça, et maintenant, la voilà qui se décarcasse dans tous les sens pour trouver des remèdes, des trucs, des bidules.
Je regrette un peu de l'avoir contacté ce foutu mage incapable !
D'ailleurs, je crois que je vais aller faire une descente chez lui !

Bye M'sieur le Journal !

Hamadryade déposa le journal le tiroir de sa table de chevet et fila.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Sam 11 Déc - 23:39

Hamadryade pénétra dans la pièce et ouvrit le tiroir de la table de chevet. Elle en sortit le petit journal.

Descendre, le 12.

Cher Journal,
Comme tu l'as vu, je ne passe plus tellement te voir ces derniers temps. J'en suis désolée. Mais cela ne va pas aller en s'arrangeant.
Je vais te laisser te reposer pour le moment. Je reviendrais te voir quand j'aurais plus de temps à t'accorder.
Je te fais des petits bisous.

Elle attrapa son journal, fit un bisou sur la couverture et alla le ranger dans un coffre dans l'armoire.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Mer 29 Déc - 10:10

Hamadryade arriva en trombe dans la pièce et courut jusqu'à l'armoire. Elle en sortit un coffre qu'elle déverrouilla rapidement et sourit à la vue du petit carnet qui s'y trouvait. Elle s'installa confortablement sur le lit, saisit une plume et se mit à écrire.

Descendre, le 29.

Cher Journal,
Tu me manques. Je sais que c'est plutôt brutal comme annonce, mais c'est vrai, alors je te ressors de ton armoire poussiéreuse. J'ai énormément de choses à raconter, et tu as toujours été de bonne écoute.

Alors, déjà, tu l'as sûrement pas remarqué toi, mais j'ai atteint le cercle de lumière. J'en suis surexcitée depuis quelques jours. J'ai du mal à contenir ma joie. A ce qu'il paraît, je devrais être plus sage. Mais il n'en est rien ! J'ai envie d'attaquer tous les rennes que je croise, et de courir partout pour parcourir le Monde. J'ai l'impression que tout est à ma portée. Malheureusement, de temps en temps, je me surestime et m'aventure dans des contrées lointaines, dans laquelle je ne devrais jamais m'aventurer. J'ai subi quelques lourdes défaites de ce fait. Mais rien ne m'abat, et je continue. Je vais de découverte en découverte, et ce Monde qui m'entoure m'impressionne et m'éblouit.
Quelque chose qui m'était jusqu'alors inconnu : savais-tu, toi, que lorsqu'on atteignait ce fameux cercle, on était capable de dénicher des ressources supplémentaires, au fond de nous, jusqu'alors inexplorées, et ainsi invoquer, attaquer, tout à la fois, pour le plus grand malheur de nos adversaires ? (+ 1 PA !)

Oh comme j'aimerais pouvoir te montrer l'extérieur, en ce moment ! La neige recouvre tout Amakna, il y en a jusqu'au pas de la porte ! Ca, c'est Nowel ! Ca m'a d'ailleurs rendue malade, et j'ai du hiberner pendant une semaine. Pour me rattraper, je vais visiter l'ile de Nowel, et je récupère tout un tas de cadeaux, tous plus étonnants et extravagants les uns que les autres. Nowel, c'est le moment où les poneys deviennent rennes, où Amakna est joyeux mais froid, ce qui n'enchante d'ailleurs pas trop Norelia, où les dindes toussent et où les tofus font du patin à glace. C'est beau Nowel ! Tiens, une petite photo, pour la route (c'est moi, au cas où tu en douterais) :

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Hama_n10

Attends un peu ! J'allais oublier une nouvelle de taille : j'ai enfin retrouvé le mage Adamaï ! J'ai réussi à lui extorquer un échantillon de potion pour rendre Youplala à nouveau homme. Et j'ai bien fait, comme il est heureux dans ce nouveau corps ! Maintenant, il est plein d'énergie et l'emmener se muscler a beau être un peu fatigant, j'aime ! Il a repris les rennes de la guilde, et je l'assiste du mieux que je peux. C'est bien mieux comme ça, trop de responsabilités sur mes épaules, c'est pas bon. J'oublie toujours tout, et pour un chef, c'est pas concevable.

J'en reviens au début de ce que je te racontais. J'expérimente mes nouvelles possibilités dans ce monde, et tout cela me ravit ! J'ai d'ailleurs 2 belles photos à te montrer, c'est moi qui me bat ! Un M'sieur disciple Xelor de cercle 143 a attaqué mon renne 2 fois de suite, à 2 jours d'intervalle, ce saligaud ! La première fois, mon mari (72) et Osirinka (53) étaient à mes côtés, ainsi que toutes mes coupines poupées que j'avais rameuté pour l'occasion. Mais j'ai dû rendre les armes, la tête haute tout de même.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Hamade10

Donc je disais, ce petit Xelor devait s'imaginer la victoire acquise, comme la première fois. Mais ce coup-là, j'avais réfléchi à une stratégie. Bon, j'avoue que je me vante un peu là, mais c'est plutôt de la fierté, devrais-je dire. Ou peut-être pas mais tant pis, je suis contente ! En compagnie de Youpimamie (62), cette fois, nous avons gagné !

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Hamade11

Sur cette belle victoire, je vais te laisser petit Journal !

Profite bien de Nowel, je te laisse regarder par la fenêtre les flocons tomber et couvrir la ville d'une si belle couche de neige.

Elle déposa son journal sur le rebord de la fenêtre et s'en alla.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Dim 2 Jan - 14:12

Hamadryade attrapa le petit Journal qui profitait de la vue, par la fenêtre, et du calme de la nuit et se mit à écrire, à la lumière d'une petite bougie, visiblement pressée.

Javian, le 3.

Désolée Journal, je sais que c'est pas forcément le moment approprié, je vais très mal écrire, puisque je ne vois pas grand chose, mais j'avais envie de te raconter des trucs.

En ce moment, je n'arrête pas avec les excursions, les découvertes, mais je me fais des petites frayeurs.
Je suis allée dans la crypte du Vampire Dupyr, récemment. Grand bien m'en fasse, j'en suis venue à bout. Seulement, une fois sortie à l'air libre, une terrible malédiction s'est abattue sur moi. J'étais transformée en goule ! Imagine la peur que j'ai eue. Heureusement, plus de peur que de mal, un groupe de monstres m'a attaqué, et la malédiction s'est envolée.
On m'a quand même prise en photo :

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Goule110

Ah ce que j'étais moche quand même !

A la suite de ça, je suis partie m'aventurer seule dans la forêt maléfique. On dit qu'elle fait peur, alors je me suis dit que c'était le moment d'y aller, puisqu'en ce moment, je n'ai peur de rien. Les premiers pas étaient difficiles je dois l'avouer. L'atmosphère de la forêt n'est guère chaleureuse ou accueillante. Tout est repoussant là-dedans. Mais je me suis mise en tête de cartographier tout le coin. Alors je n'allais tout de même pas faire ma chochotte ! Armée de ma plume dans une main, mon bâton dans l'autre, et le parchemin posé sur l'encolure de SchtroomFeytte, j'ai parcouru la forêt de fond en comble. Les Onis que j'ai rencontré m'ont donné du fil à retordre. Mais pour me féliciter d'avoir vaincu ma peur, je me suis même permise d'aller dénicher le Dark Vlad dans son repère, en solo.
Hum... Ce ne fut pas une franche réussite. Il m'a assommée bien vite, et je me suis réveillée en Amakna, des gens me regardaient l'air étrange. Je ne devais pas avoir fière allure.

Et comme toute histoire pleine de rebondissement se doit de l'être, c'est ce moment que choisit Senkatsu pour me demander de l'aide. Retrouver un livre, pour qu'il retrouve ses parents. Ça me fait rêver, et ça m'a énormément touchée. J'espère vraiment qu'on finira par réussir, je vais m'atteler à la tâche aussi durement que je peux.

N'empêche que je suis toujours à la recherche d'un nouveau défi, et de nouvelles découvertes, alors réfléchis pour moi aussi p'tit Journal !

Bonne nuit !

Elle posa son journal sur la table de nuit, se glissa sous la couverture en laine de bouftou, près de son mari, et s'endormit rapidement.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Dim 6 Fév - 7:38

Hamadryade pénétra calmement dans la chambre et saisit le petit journal délaissé sur la table de chevet. Il commençait à prendre la poussière. Elle l'épousseta, l'ouvrit et rédigea à la suite.

Flovor, le 6.

Mes moments d'excitation de ces derniers temps commencent à s'estomper. Enfin ! devrais-je dire. Parce que ce cercle étoilé m'en à fait voir de toutes les couleurs. J'avais l'impression de pouvoir tout faire, d'être invincible, mais il faut bien retomber sur Terre un jour.

Que je te raconte un peu tout ça.
J'avais décidé de me lancer défi sur défi. Un peu ambitieux pour certains.

Je me suis tout d'abord lancée dans cette incroyable quête que m'a confiée Otomaï lorsque je me suis rendue chez lui, en haut de l'arbre Hakam : la quête de l'éternelle moisson. Spécialiste incontesté de tout ce qui régit et anime le vivant, Otomaï souhaite récupérer des captures d'âme de tous les monstres existants sur le territoire. Ce n'est pas une mince affaire, son histoire. Mais ce sera certainement un excellent moyen de découvrir de nouvelles contrées, de nouvelles créatures, et de faire de chouettes rencontres ! Je me suis arrêtée à la 8ème étape de l'aventure pour le moment, parce que la milice Brâkmarienne m'a malheureusement arrêtée dans ma lancée, et depuis, je n'ai pas le courage de m'y remettre.

Ah oui ! Ca me fait penser que cette histoire-là m'a permis de découvrir un moyen de transport extraordinaire : le transporteur brigandin ! On peut dominer toute la vallée, et se rendre un peu n'importe où. C'est agréable, on profite du soleil, de l'air frais, loin des villes bruyantes, et des marchands à la sauvette.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Gelees10

Dans ma découverte du monde, j'ai également découvert un tout petit coin très sympa, en pleine nature. Ce que je ne dis pas, c'est que c'est en chassant la dragodinde que je l'ai découvert, mais chut ! Tu veux savoir pourquoi je chassais la dragodinde ? Mais pour récupérer des ingrédients pour coudre, et ainsi progresser dans ce noble art pardi ! Maintenant que j'ai atteint le 60ème cercle, beaucoup plus de possibilités s'offrent à moi.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Paradi10

Malheureusement, dans ces nombreuses péripéties, plus dangereuses les unes que les autres, je me suis souvent heurtée à plus fort que moi. Et c'était pas joli joli, regarde par toi-même.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Fantom10

Il faut croire que j'aime vivre dangereusement.

Pour tenter de devenir un peu plus musclée, et essayer de battre ces bestioles qui me résistaient, j'ai décidé d'étudier. J'ai fait le rat de bibliothèque pendant au moins une semaine entière, ce qui m'a forcé à "hiberner" un peu. J'ai dévoré jour après jour quantité de parchemins, avide de connaissances. Et voilà qu'une nouvelle force encore inexplorée s'offrait à moi ! (parcho 101 terre, et 25 ailleurs). Et étonnamment, c'est certainement ce qui a contribué à ma prise de conscience : " Tout ça, c'est terminé. Fini les folies, pour le moment. Place à la glandouille et aux câlins ! ". Ma nouvelle force ne suffit pas à zigouiller ces monstres récalcitrants, alors je prends un peu de repos !

Pour commencer cette nouvelle résolution, quoi de mieux qu'un morpion géant au Zaap des Ingalsses ?

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Morpio10

Hum... Je parle trop. Je retourne vaquer à mes occupations de Sadida, femme d'affaire. Toi retourne à tes occupations de journal, quoi qu'elles soient. Je te raconterais d'autres petites anecdotes plus tard, quand elles me reviendront.

Elle déposa le journal dans le tiroir et sortit en sifflotant.
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Senkatsu le Dim 6 Fév - 8:16

*Senkatsu pousse la porte entre ouverte et fouille le tiroir en gros curieux*

Tiens késako ?! Livre Intime Hama... Mince quelqu'un arrive ! *Va se cacher dans la penderie*
Senkatsu
Senkatsu
Ballotin le Bouftou
Ballotin le Bouftou

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 20
Localisation : Un mystère que la science dofusienne n'a pas encore résolue !

Personnage InGame
Classe: Pandawa
Cercle: 60
Elément: Eau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Hamadryade le Mar 15 Fév - 13:57

Hamadryade, toute souriante, toute heureuse et toute... rose arriva dans la maison et sortit le journal de son tiroir.

Flovor, le 16.

Cher Journal,

Quand on est plein d'énergie, on se dit que tenir un journal c'est inutile, que c'est une pure perte de temps, temps qui pourrait être mis à profit pour faire tant d'autres choses. Je dois t'avouer qu'en ce moment c'est un peu ma philosophie. J'espère que ça ne t'attriste pas trop au moins.

Enfin, rassure-toi, là, je suis tellement heureuse que je suis dans l'obligation de venir t'en parler, te raconte un peu.
C'est la Sain Ballotin, la fête des n'amoureux !
Un jour banal, tout ce qu'il y a des plus banals dans le Monde des 12... C'est ce que je me suis dit en me levant. Malheureusement, ou heureusement, j'avais tort.

Aujourd'hui, j'ai rencontré un fou, joué à la pirate, rosi, gagné à la loterie Ecaflip (au grand dam d'Enutrof), pris la place du roi Allister et irrité un bouftou amoureux.

Je commence par quoi. Là, tout de suite, je pense au fou, j'en reviens pas. M'enfin si je commence par là, tu vas être perdu petit Journal, puisque c'est plutôt la fin de l'histoire. Je vais faire ça chronologiquement.

D'abord, j'ai atteint le cercle de puissance 114. Cercle qui rime avec Abraknyde Ancestral, et ses équipements, équipements horriblement moches dans lesquels on ressemble à tout sauf à une sexy Sadidette. Je crois que je peux dire que porter ces horreurs marrons difformes est une atteinte à la féminité, et je remercie mille fois mes Objvijevants de bien faire leur boulot afin de cacher cette abomination. Les arbres sont mes amis, mais il ne faut tout de même pas abuser des bonnes choses. Non à l'éco-attitude, je ne serais pas un arbre vivant !

Pleine d'émotions, je me suis assoupie au milieu des bouftous, dans l'herbe fraîche. On ne me laissa pas me reposer très longtemps, c'est la laine légèrement mouillée d'un bouftou qui venait se frotter à moi. Prise d'un réflexe tout à fait naturel qui consiste à sortir son bâton quand une chose inhabituelle arrive - surtout en plein sommeil -, j'ai dégainé mon bâton et j'ai attaqué.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Ballot10

Malheureusement pour lui, le bouftou inconnu qui m'avait réveillé n'a pas eu la chance de se frotter à moi très longtemps. Malheureusement pour moi, c'était un bouftou amoureux, Ballotin qu'on les appelle ceux-là, qui allait être privé de sa bien-aimée, et ça n'a pas eu trop l'air de lui plaire parce qu'il en a profité pour me lancer une malédiction : être heureux et, être rose ! Et cette malédiction n'était pas des plus simples à porter pour les courageux et sanguinaires guerriers du coin. Heureusement, je n'étais pas une guerrière lambda, j'étais déjà bleue, alors du bleu ou du rose, c'est kif kif bouftou, c'est pas super effrayant.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Ballot11

Enfin, mon chapeau a profité de la petite histoire pour laisser libre cours à son humour de chapeau :

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Ballot12

Je ne me suis donc pas laissée démonter par cette couleur si tape-à-l'œil. Mue par une nouvelle force, j'avais une nouvelle fois envie de parcourir le monde, en sautillant cette fois. J'ai donc commencé par sillonner Astrub, observant les marchands à la sauvette et les voleurs à l'étalage. Je n'aime pas trop Astrub, il faut l'avouer. J'y ai d'ailleurs trouvé une salle de réunion étrange (en [0,-22]), je ne sais pas trop ce qui peut s'y passer, mais je préfère ne pas savoir. Ce qui se passe à Astrub reste à Astrub.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Astrub10
[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Astrub11

J'ai continué mon pèlerinage pour répondre la joie et la bonne humeur vers le château d'Amakna, pour rendre visite à un ami. Et devinez un peu ce que j'y ai trouvé : une salle de conférence et une salle de théâtre ! (entrez dans la tour d'Amakna, porte de droite, de gauche et enfin sous l'escalier).

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Amakna10
[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Amakna11

Je n'aurais peut-être jamais dû me trouver là, après tout, personne ne m'y avait invitée. Je me suis donc résignée à sortir de la salle de théâtre dans laquelle je me sentais tout à mon aise, tout en me promettant d'y revenir vite incognito et je me suis dirigée vers la maison de mon ami. Malheureusement, j'ai eu beau frappé, personne ne répondit. J'ai donc poussé ma promenade un peu plus loin, sur le Port de Madrestam. Ils ont refait la déco pour l'occaz' là-bas. Un Zaap tout beau qui n'attend qu'une Zaapinette pour faire des bébés Zaapounets.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Madres10

J'avais l'habitude de m'y rendre lorsque j'avais des envies compulsives de zigouiller du crabe, et j'y ai découvert un bateau fraîchement arrivé au port. La curiosité l'emportant sous tout autre sentiment de peur ou de bienséance, je suis entrée à l'intérieur en sautillant et j'ai joué à la pirate pendant un bon moment.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Bateau10

J'ai même découvert la cale des trésors au fond du bateau. J'avais l'impression de détenir un vieux trésor enfoui aux fonds des mers sur lequel je devais veiller. Mais j'ai finalement dû quitter mon poste parce que j'ai entendu des craquements qui ont eu raison de moi, laissant la peur m'envahir. Il s'avère que ce n'était qu'un vulgaire crabe qui faisait bronzette sur le pont, mais ça, je ne l'ai su que plus tard. J'aurais quand même pu penser à dérober deux ou trois bricoles en or, à l'abandon au fond du bateau !

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Bateau12

Hum... Et l'histoire du fou dont je te parlais. Un m'sieur près du Zaap, à Astrub, m'a sommé de lui rapporter le cœur d'un monstre, sous peine de... Je ne sais pas trop quoi, j'ai pas compris il parlait d'arracher quelque chose.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Fou110
[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Fou210

Pourquoi le décevoir ? Je vais lui ramener ce qu'il veut et lui faire un cadeau. Les cadeaux c'est cool, les cadeaux c'est beau. J'ai donc sautillé pour aller zigouiller le bouftou royal et je lui ai ramené son cœur.

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Fou310

J'étais tellement heureuse et naïve que je n'aurais jamais pu prévoir la suite. Il engouffra le cœur et s'en délecta. Et c'est avec un sourire qu'il me tendit une ballotin de chocolat en me disant qu'il aurait certainement encore faim demain et que je pourrais donc lui apporter un second cœur. Il me fait peur ce fou. Les fous, ça fait toujours peur comme ça ?

Tout ça pour dire que ça fait beaucoup de choses en une journée et que je pense avoir bien mérité un peu de repos. Être heureux et sautiller tout le temps, c'est fatigant !
Demain, j'essaierais de retrouver Youp', j'ai une surprise de Sain Ballotin pour lui !

Je te mets dans a bibliothèque, peut-être que tu trouveras une charmante compagnie pour l'occasion.
Vive la Sain Ballotin et vive les mariés !

J'ai conscience que je deviens un peu cucu pioupiou avec cette malédiction... J'espère que je ne t'ennuie pas avec mes histoires au moins, parce que je suis d'humeur très bavarde quand je suis heureuse.
A bientôt.

Hamadryade se dirigea vers le placard et l'ouvrit en grand pour y poser le journal. Elle tomba nez à nez avec un Panda, qui la fit sursauter. Instinctivement, elle dégaina son bâton et attaqua. Le Panda ne riposta pas. Bizarre...
" Senka ? Mais qu'est-ce que tu fais là ? "
Elle rougit et cacha son journal dans son dos, maladroitement.
" Excuse-moi, je t'ai fait mal ? "
Hamadryade
Hamadryade
Bouftou Royal
Bouftou Royal

Messages : 552
Date d'inscription : 18/06/2010
Age : 29
Localisation : Probablement à l'orée d'une forêt

Personnage InGame
Classe: Sadidette
Cercle: 120
Elément: Terre

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Senkatsu le Sam 19 Fév - 9:38

Non ... Sa va ...

*Aouch*

T'a pas ... trop eu ... peur ?

*Pense:Je suis ... Je dois m'eclipser ...*

Bon bah ...*tombe*

Ouah il y a plein de tof...

*Ne repond plus*
Senkatsu
Senkatsu
Ballotin le Bouftou
Ballotin le Bouftou

Messages : 70
Date d'inscription : 10/07/2010
Age : 20
Localisation : Un mystère que la science dofusienne n'a pas encore résolue !

Personnage InGame
Classe: Pandawa
Cercle: 60
Elément: Eau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue Empty Re: [Journal intime] Hamadryade, la petite Sadidette bleue

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum